Crise d'angoisse : c'est quoi et comment s'en libérer

Quand la crise d’angoisse pointe ses premiers symptômes, cette impression de perdre le contrôle devient réelle. On suffoque, on ressent sa respiration s’accélérer, on transpire, on panique et on bascule dans une sorte d’anxiété extrême. Les symptômes de la crise d’angoisse peuvent mettre le patient dans un état réel de panique. La crise d’angoisse peut intervenir lors d’une phobie (peur panique) ou lors de troubles dépressifs. Les symptômes de la crise d’angoisse provoquent un sentiment de perte de contrôle et de panique intense. Pour aider les personnes à faire face à leurs crises d’angoisse et l’état d’anxiété extrême, des solutions existent. Les professionnels du centre de psychologues de Mons sont formés pour les accompagner.

Qu’est-ce qu’une crise d’angoisse ?

Une crise d’angoisse est un état de panique extrême qui arrive subitement. Certains signes physiques annoncent son arrivée comme l’accélération de la respiration. Les personnes en crise d’angoisse sont dans un état d’anxiété intense. Elles ont une sensation de perte de contrôle et une peur profonde de mourir. Elle peut durer quelques minutes comme une heure entière. Pendant ses crises d’angoisse, la personne a la sensation de ne plus rien maîtriser et entre dans un état de panique démesuré.

Quels sont les symptômes de la crise d’angoisse ?

La crise d’angoisse s’installe en général dans les 3 à 10 minutes. Très rapidement, l’individu ressent la panique s’installer en lui et sans qu’il puisse la gérer, il est envahi et submergé par plusieurs symptômes physiques et émotionnels. Les symptômes de la crise d’angoisse sont :

  • l’élévation du rythme cardiaque (tachycardie, palpitations) ;
  • une transpiration soudaine, des sueurs, des frissons ou des bouffées de chaleur ;
  • une peur de mourir ou une peur pour sa santé ;
  • des sensations de vertige, d’étourdissement ;
  • des nausées ;
  • des douleurs au niveau du thorax, impression de faire une crise cardiaque ;
  • une sensation d’étouffement, de manque d’air, de suffocation ;
  • une respiration difficile et saccadée ;
  • des tremblements ou des engourdissements ;
  • une sensation de jambes coupées.

Les symptômes de la crise d’angoisse augmentent l’état de panique de la personne qui craint alors pour sa vie. La crise d’angoisse peut intervenir à tout moment de la journée ou de la nuit. Les situations que chaque être traverse entraînent des symptômes de la crise d’angoisse différents.

crise d'angoisse

Que se passe-t-il lors d’une la crise d’angoisse ?

Lors d’une crise d’angoisse, si nous devions résumer et caricaturer les choses, c’est comme si une partie de nous essayait de nous protéger d’un danger réel ou imaginaire. Malheureusement cette protection s’installe de manière disproportionnée et se renforce automatiquement. Prenons un exemple avec la peur des araignées. Lorsqu’une personne fait une crise d’angoisse, c’est comme si sa partie émotionnelle estime que les araignées sont un danger réel pour la survie et elle met en place une solution qui est cette crise. Le côté irrationnel est que pour notre partie émotionnelle, c’est comme si cette solution avait fonctionné. En effet, c’est comme si cette partie se disait que si nous sommes toujours vivants, c’est que la crise nous a protégé du danger. Et ce, même si nous savons consciemment que la crise n’a servi à rien

Quelle est la différence entre la dépression bipolaire et la dépression unipolaire ?

La dépression bipolaire et la dépression unipolaire sont deux états dépressifs différents. Ces deux dépressions entraînent certes des troubles de l’humeur, mais qui ne se ressemblent pas. Chacune de ces dépressions possède ses particularités cliniques. 

La dépression bipolaire

La dépression bipolaire inclut le trouble bipolaire. Les alternances entre les épisodes d’excitation intense (phases maniaques) et les phases dépressives importantes définissent le trouble bipolaire. La dépression bipolaire est donc ici la phase dépressive qui survient chez un individu souffrant de trouble bipolaire. Cet épisode dépressif survient généralement après un stress ou des évènements de vie compliqués. Mais il arrive qu’il n’y ait pas de causes déclenchantes. Les symptômes sont :

  • une envie suicidaire importante ;
  • de l’hypersomnie ;
  • une augmentation de l’appétit ;
  • un sentiment de ne plus avoir d’émotion ;
  • une apathie des mouvements et des pensées, une sorte de léthargie.

La dépression unipolaire

La dépression unipolaire est un trouble dépressif majeur reconnu par des signes cliniques bien particuliers. Elle se distingue de la dépression bipolaire par l’absence de phases maniaques ou hypomaniaques. Ce genre d’épisodes dépressifs intervient à intervalles irréguliers, mais peut être de plus en plus grave. Les symptômes sont :

  • le désespoir ;
  • le découragement ;
  • une tristesse profonde ;
  • de l’insomnie ;
  • un désintérêt pour les activités ;
  • une mauvaise estime de soi.

La différence entre la dépression bipolaire et unipolaire se manifeste dans les symptômes et leurs caractéristiques cliniques. Certaines sont sensibles aux saisons alors que d’autres sont précédés de troubles anxieux importants.

Néanmoins, il est important de mettre en avant le fait que ces termes ne sont que des étiquettes. En effet, que ce soit pour l’un ou l’autre, il y a souvent de grosses blessures qui ont besoin d’être travaillées (deuil, abandon, événement traumatisant, etc.)

Qu’est-ce que la trypophobie ?

La trypophobie est une phobie des trous. Très peu connue, elle se manifeste par une panique ou une anxiété intense et irraisonnée face à une image ou un objet qui représentent un regroupement de petits trous. La fleur de lotus, l’éponge ou le nid d’abeilles sont représentés par une forme géométrique répétée de manière rapprochée qui devient la source de l’anxiété irrationnelle. La cause de cette panique ou cette anxiété est donc la vue d’une image ou d’un objet présentant une surface géométriquement trouée. Les symptômes de cette panique intense sont :

  • une sensation de malaise ;
  • une anxiété incontrôlée ;
  • une tachycardie ;
  • une respiration difficile comme une impression de suffoquer ;
  • une panique extrême.

Les personnes souffrant d’une telle panique ont des crises d’angoisse. Le psychologue aidera alors l’individu sujet à la trypophobie à trouver la cause de cette anxiété. L’hypnose et d’autres traitements comme les thérapies cognitives et comportementales se révèlent souvent efficaces face à ce genre de sensations de panique.

Se libérer de la crise d’angoisse

Qu’il s’agisse d’une crise d’angoisse sans cause réelle ou d’une crise d’angoisse face à une phobie, il existe des solutions pour apprendre à les dompter notamment via hypnose. Les états dépressifs, les phases maniaques, les terreurs, les deuils compliqués ou les épreuves de la vie sont des sources de crise d’angoisse et d’anxiété que l’on ne peut parfois plus contrôler. Alors, ne restez pas seul face à votre panique. Prenez un rendez-vous avec un psychologue de notre centre montois pour vous libérer de votre angoisse !

 

Vous avez encore des questions ?

RGPD

Prendre rendez-vous n’a jamais été aussi simple

w

Par téléphone ou sms

N’hésitez pas à nous contacter par téléphone ou sms pour discuter de votre situation ou directement pour prendre rendez-vous. 

Prise de rendez-vous en ligne

Il est possible de prendre rendez-vous directement via l’agenda en ligne