Le burn-out professionnel est aujourd’hui l’une des causes principales de l’absentéisme au travail. Les conditions de travail, le télétravail, le rendement toujours plus imposé, les conflits sont autant de raisons qui peuvent être source de burn-out chez un salarié. Même s’il touche énormément de monde, le burn-out reste encore un sujet délicat et tabou. Il est déjà compliqué d’accepter cet état par le salarié, mais il n’en est rien de la difficulté de l’annoncer à son employeur. Comment annoncer un burn-out à son employeur tout en restant confiant quant à son avenir dans l’entreprise ? Faites confiance au médecin du travail, à votre médecin traitant, à vos collègues et votre employeur. Ils sont là pour vous aider.

 

Qu’est-ce qu’un burn-out professionnel ?

Le burn-out professionnel est cet état de dépression qu’un salarié peut ressentir au travail. C’est un sentiment d’épuisement général où les facultés professionnelles se voient réduites. Le salarié ressent un sentiment d’insécurité au travail et une volonté de se replier sur soi. Le burn-out professionnel est ce moment où le salarié n’arrive plus à faire le moindre effort, à accomplir le moindre travail et s’isole de ses collègues.

Quelles sont les causes d’un burn-out professionnel ?

 

Les causes du burn-out professionnel sont diverses et variées. Elles peuvent être liées à :

  • une charge de travail trop lourde ;
  • des exigences trop proches ou trop importantes ;
  • un manque de reconnaissance ;
  • des conflits avec les collègues ;
  • une injustice de traitement entre les collègues ;
  • un stress constant ;
  • un manque de soutien.

Ajoutez à ces différents facteurs un salarié hyperperformant et voulant tout assumer seul, rapidement la situation peut s’écrouler et le burn-out être fatal.

Comment agir dans cette situation de burn-out ? 

Le burn-out et la maladie professionnelle ne font pas bon ménage. Le burn-out n’est pas reconnu comme maladie professionnelle, mais comme une maladie en relation avec le travail. Il y a donc des solutions mises en place au travail pour éviter l’arrêt de travail.

Le médecin du travail

Le médecin du travail ou l’antenne de prévention au travail mis en place dans l’entreprise est l’endroit où vous pouvez vous confier. Après avoir fait le lien entre les symptômes du burn-out et votre situation, vous pouvez demander de l’aide au service de prévention de votre entreprise. Le médecin du travail pourra alors trouver avec vous des solutions à mettre en place au travail :

  • ajuster votre horaire de travail ;
  • déléguer une partie de votre travail ;
  • régler des conflits.

 

Le médecin traitant

Votre médecin traitant peut vous aider à mettre des mots sur vos symptômes et trouver avec vous des solutions. Il pourra vous conseiller de consulter un psychologue pour déposer vos émotions. Le médecin traitant peut aussi vous prescrire certains médicaments pour vous aider à dormir et diminuer votre état de stress.

 

Les collègues

En tant que salarié, vous n’êtes pas le seul à subir le travail de votre employeur. Il est possible qu’en parlant avec d’autres salariés et en partageant votre état, vous puissiez trouver ensemble une solution. Un de vos collègues pourrait prendre en charge une partie de votre travail le temps que vous puissiez récupérer l’énergie nécessaire.

Comment avertir votre employeur de votre burn-out ?

En plus des différents interlocuteurs vus précédemment, il sera inévitable de parler également à votre employeur. Ce n’est pas simple d’annoncer son burn-out à son employeur, mais c’est important. Sachez que votre employeur est dans l’obligation de vous fournir de bonnes conditions de travail. Le burn-out est une maladie reconnue comme étant en relation avec le travail, il a le devoir de faire en sorte d’éviter à ses salariés cet état.

Parler de votre épuisement

Vous devez expliquer sans gêne votre état d’épuisement. Avec des mots simples tout en restant transparent n’ayez pas de honte de dire que vous êtes épuisé et que vous n’arrivez plus à faire votre travail correctement et efficacement.

Proposer des solutions

En allant parler à votre employeur de votre état, vous devez aussi lui apporter des solutions. Vous devez lui proposer ce qui pourrait vous aider à améliorer votre situation pour éviter l’arrêt de travail. Un employeur préfère toujours améliorer la qualité de travail de son salarié que de le voir en arrêt maladie.

Demander conseil

Vous pouvez également demander conseil à votre employeur si vous n’avez pas de solutions à proposer. Demander conseil pour vous aider à améliorer votre efficacité et en même temps votre état d’épuisement remettra votre employeur dans son rôle de chef. Il a le devoir de vous aider et de mettre en place des solutions pour améliorer la qualité de vie au travail.

Les aménagements pour éviter le burn-out professionnel

Il existe de nombreux aménagements pour préserver la santé mentale des salariés et c’est le devoir de l’employeur de s’assurer la mise en place de ces aménagements. Pour maintenir la santé mentale des salariés, il est possible de demander :

  • de différer l’envoi des mails en dehors des heures de travail ;
  • le matériel adéquat pour assurer le télétravail ;
  • l’installation d’un système de pointage pour contrôler les heures de travail ;
  • d’encourager les pauses collectives ;
  • d’éviter l’isolement du personnel.

Beaucoup d’autres aménagements peuvent être mis en place par l’employeur pour préserver le bien-être des salariés. N’ayez pas peur d’en parler, soyez transparent et pensez avant tout à votre santé !

Vous avez encore des questions ?

RGPD

Prendre rendez-vous n’a jamais été aussi simple

w

Par téléphone ou sms

N’hésitez pas à nous contacter par téléphone ou sms pour discuter de votre situation ou directement pour prendre rendez-vous. 

Prise de rendez-vous en ligne

Il est possible de prendre rendez-vous directement via l’agenda en ligne