L’hyperphagie est un trouble alimentaire qui se rapproche fortement d’un trouble boulimique mais sans contrôle du poids. L’hyperphagie est un trouble de l’alimentation caractérisé par une surconsommation d’aliments sans besoin physiologique ou métabolique particulier. Ce trouble du comportement alimentaire est dû à un état dépressif, anxieux ou encore un trouble affectif. La personne qui souffre de ce trouble du comportement alimentaire ressent le besoin de manger à outrance pour combler une sorte de manque. Le manque ressenti dans ce genre de trouble est généralement d’ordre psychologique.

 

 

Qu’est-ce que l’hyperphagie ?

 

L’hyperphagie est un trouble du comportement alimentaire caractérisé par l’ingestion d’aliments en grande quantité. Cette surconsommation alimentaire n’est pas due à un besoin métabolique ou énergétique spécifique. On constate que l’hyperphagie contrairement aux crises de boulimie n’est pas de contrôler le poids. L’hyperphagie est un trouble psychologique au même titre que la trypophobie. Ces deux troubles sont peu reconnus et les causes pas encore bien établies.

Quels sont les symptômes de l’hyperphagie ?

Les symptômes qui caractérisent les crises d’hyperphagie sont cette surconsommation de nourriture sans réel besoin physiologique. On remarque bien souvent que la prise excessive de nourriture se fait après une frustration émotionnelle ou lors de l’ennui. L’hyperphagie est un trouble alimentaire qui entraîne également une perte de satiété et des sensations de faim. La personne qui souffre de ce trouble du comportement alimentaire, l’hyperphagie peut manger une quantité de nourriture importante et de manière rapide. Elle va manger jusqu’à ressentir un inconfort important. Cette frénésie ressentie pour la nourriture n’est pas du tout en lien avec un besoin métabolique. La personne ne se soucie pas non plus de sa prise de poids contrairement aux personnes qui souffrent de trouble boulimique ou d’autres troubles alimentaires. Par contre après l’ingestion de nourriture des sentiments de culpabilité, de dégoût, de honte et même de colère s’installent. Les symptômes les plus observés sont donc :

  • une prise de nourriture excessive ;
  • manger rapidement et sans ressentir la faim ;
  • manger sans ressentir l’effet de satiété ;
  • manger jusqu’à ressentir un inconfort général ;
  • s’isoler pour manger ;
  • grande culpabilité et sentiment de colère après les crises.

Quelle différence existe-t-il entre la boulimie et l’hyperphagie ?

 

L’hyperphagie comme les crises de boulimie sont caractérisées par une consommation excessive de nourriture sans réelle faim et sans ressentir les effets de la satiété. Mais l’hyperphagie contrairement à la boulimie ne se soucie pas de la prise de poids. L’hyperphagie entraîne bien souvent une prise de poids et même un risque d’obésité. La boulimie quant à elle se soucie de la prise de poids car la personne se fera vomir après l’ingestion des aliments. La boulimie s’apparente plus à l’anorexie. L’hyperphagie boulimique est donc un trouble du comportement alimentaire caractérisé par l’absence d’un comportement compensatoire pour éliminer les calories ingérées.

Comment traiter l’hyperphagie ?

 

Lorsque l’on souffre d’hyperphagie, il n’est pas simple de demander de l’aide. Bien souvent la culpabilité isole les personnes qui souffrent de ce trouble du comportement alimentaire. Pourtant, il existe des solutions. Il est important de savoir qui consulter pour l’hyperphagie. La prise en charge la plus adaptée pour un trouble du comportement alimentaire quel qu’il soit est pluridisciplinaire. Que ce soit pour l’anorexie, la boulimie ou l’hyperphagie boulimique, une approche médicale, psychologique et avec un nutritionniste sont essentielles. Le médecin peut suivre les constantes et proposer un traitement médicamenteux adapté. Le nutritionniste met ensuite en place un régime alimentaire adapté aux besoins de la personne. Le psychologue accompagne quant à lui la personne dans des séances en groupe ou individuelle. La thérapie aide à comprendre le comportement et à trouver de nouvelles ressources. Le psychothérapeute peut alors proposer différents outils thérapeutiques pour aider comme :

  • l’hypnose ;
  • la thérapie comportementale et cognitive ;
  • la thérapie EMDR.

Et aux côtés de ces outils, le psychologue peut également soumettre des moyens alternatifs pour aider lors des crises de boulimie comme :

  • la méditation ;
  • les fleurs de Bach ;
  • la cohérence cardiaque ;
  • les huiles essentielles ;
  • le yoga.

Ne restez pas seul

Si vous faites partie de ces personnes qui souffrent d’hyperphagie, arrêtez de culpabiliser et demander de l’aide. Vous êtes en réelle souffrance et des professionnels de la santé peuvent vous aider !

Prendre rendez-vous n’a jamais été aussi simple

w

Par téléphone ou sms

N’hésitez pas à nous contacter par téléphone ou sms pour discuter de votre situation ou directement pour prendre rendez-vous. 

Prise de rendez-vous en ligne

Il est possible de prendre rendez-vous directement via l’agenda en ligne

Psychomons