L’hypnothérapie est ce moment que vous vous offrez en consultation avec un hypnothérapeute pour débloquer certains comportements, difficultés ou émotions. L’hypnothérapie est une technique thérapeutique qui aide les hypnothérapeutes à vous emmener autrement vers la guérison. Que ce soit pour arrêter de fumer, pour perdre du poids ou pour gérer des crises d’angoisse, l’hypnothérapie a fait ses preuves. Plusieurs courants existent comme l’hypnose ericksonienne, l’hypnose humaniste et l’hypnose classique. Chaque approche a ses particularités et ses indications. Mais l’objectif principal de l’hypnothérapie reste pour chaque pratique identique, amener le patient à la guérison.

 

Pourquoi utiliser l’hypnose en thérapie ?

L’hypnothérapeute par sa voix, va amener la personne dans un état de conscience modifié. Cet état de transe, c’est l’état intermédiaire, entre la veille et le sommeil. C’est lorsque votre corps est ici et que votre esprit est ailleurs. C’est ce qu’on appelle également un état hypnotique dissocié.

Grâce à l’hypnose, l’hypnothérapeute va amener le patient à prendre conscience des ressources immenses qu’il peut mobiliser. Pendant la séance d’hypnothérapie, le psychologue va amener le patient dans un état de conscience modifié et par de simples paroles le guider vers de nouveaux mécanismes. L’hypnothérapie aide la personne en passant par son inconscient à se défaire de ses mécanismes nuisibles et à reconnaître son potentiel.

Quels sont les différents types d’hypnose ?

L’hypnose est une méthode thérapeutique qui vise à aider les personnes à aller mieux uniquement par le biais de la parole. Cette méthode existe depuis de nombreuses décennies. C’est en 1841 que le terme hypnose apparaît pour la première fois. Depuis, l’hypnose a évolué.

 

L’hypnose classique

L’hypnose classique est utilisée en thérapie de manière directive. L’hypnothérapeute met le patient en état de conscience modifiée. De manière autoritaire, il induit ensuite les phénomènes pour lesquels il consulte puis explique que ce n’est plus un problème. L’exemple le plus classique pour lequel on utilise cette hypnothérapie est le traitement des phobies.

 

L’hypnose ericksonienne

C’est le célèbre hypnothérapeute Milton Erickson qui a donné son nom à l’hypnose ericksonienne. Elle utilise un langage indirect avec des métaphores et des sous-entendus pour amener le patient en état de transe et passer des messages. De cette façon le psychologue induit la dissociation et provoque des changements de comportement en l’invitant à changer et non en l’ordonnant comme dans l’hypnothérapie classique. L’hypnothérapeute se synchronise au patient et prend en compte l’entièreté de la personne.

 

L’hypnose conversationnelle

Cette pratique se rapproche de l’hypnose ericksonienne sauf que la personne n’est pas en état de transe profonde. L’hypnothérapeute amène le patient dans un état de mieux être en dialoguant sur les difficultés qui amènent la personne à consulter.

 

L’hypnose humaniste

L’hypnothérapeute agit ici comme un guide. Le patient arrive en état de transe sans dissociation et sans suggestions directives. Les inductions le ramènent sans cesse à son corps et à la pièce dans laquelle il se trouve tout en lui permettant d’être ailleurs, de s’étirer et d’atteindre son inconscient. Une fois dans cet état le thérapeute et le patient peuvent discuter de ce qu’il se passe. Le psychothérapeute agit comme un guide mais ne souffle aucune solution. Il n’y a donc aucune perte de conscience puisque c’est la personne qui interviendra directement sur elle-même, en conscience, guidée par l’hypnothérapeute.

 

L’hypnose régressive

Cette hypnothérapie consiste à utiliser plusieurs méthodes d’hypnose ayant comme objectif de faire revivre un évènement du passé ou une vie antérieure. Le patient est alors amené avec l’hypnose régressive à revivre un évènement de manière “vivante” ou en tant que spectateur. L’hypnothérapeute doit être dans cette pratique très attentif car l’hypnose régressive fait ressortir des émotions déjà vécues d’un évènement souvent traumatisant.

Commencer une hypnothérapie avec le bon hypnothérapeute

Il est important de ne pas confondre l’hypnothérapeute de l’hypnotiseur. Même si souvent la pratique de l’hypnose est la même, le premier vous conduit vers la guérison ou le soulagement. Tandis que l’hypnotiseur peut être aussi un homme de spectacle sans être un thérapeute. Veillez à vous renseigner avant de consulter et préférez toujours vous tourner vers un psychothérapeute.

Vous avez encore des questions ?

RGPD

Prendre rendez-vous n’a jamais été aussi simple

w

Par téléphone ou sms

N’hésitez pas à nous contacter par téléphone ou sms pour discuter de votre situation ou directement pour prendre rendez-vous. 

Prise de rendez-vous en ligne

Il est possible de prendre rendez-vous directement via l’agenda en ligne

Psychomons